Ekilibro Noah Est un artiste camerounais basé en France dans la ville de Rennes. Il est un bantou originaire du département de la Lékié dans la région du centre Cameroun, et appartient à la grande famille Abam du peuple Bëti b’iton, jadis un peuple des guerriers. Très tôt, il tombe amoureux de l’art notamment du cirque qu’il découvre à la télévision. C’est ainsi qu’il se forme comme équilibriste de manière purement autodidacte, d’où son surnom « Ekilibro ». Il se fait connaître dans le circuit de la danse grâce à sa singularité qui associe à la fois le Hip-hop (Breaking), la capoeira et les danses d’Afrique. Noah Mgbélé Timothée s’est également fait une réputation en remportant plusieurs prix individuels et aussi collectif avec la troupe Sn9per Cr3w qu’ il a dirigée au Cameroun. Avec la compagnie Sn9per Cr3w, il a été finaliste aux jeux de francophonie de Nice 2013 et d’Abidjan 2017 . Lauréat du prix découverte de l’institut Goethe et le prix de la créativité artistique de l’union européenne en 2016. vainqueur du championnat national de danse hip-hop en 2014 et du Battle of the Year Cameroun en 2016. Il est reçu à la présidence et élevé au rang de chevalier de l’ordre de la valeur par le président de la république camerounaise. Il s’installe en France en 2017 dans la ville de Rennes, et crée la compagnie Obosso. En 2019 il a été accompagné et soutenu par les Trans musicales de Rennes et Le Triangle sur sa création PARCOURS. Il participe à des projets artistiques sur l’ensemble du territoire français et l’étranger; Il collabore avec la compagnie Malka, l’orchestre national de Bretagne, la compagnie Eskemm et bien d’autres. En questionnement permanent sur le rapport au mouvement, Noah Mgbélé Timothée bouscule les codes des disciplines pour en faire une écriture inventive. Autour de l’énergie hip-hop, il développe un travail sur diverses formes d’expression artistique en rapport avec le corps. Entre le cirque, le hip-hop, les danses africaines et d’autres influences, il traite les sujets de sociétés contemporaines.